Le CPSC au temps des semences, dans un terreau fertile

Moncton, le 29 février 2016— Le Conseil provincial des sociétés culturelles est fier de présenter les détails des projets sur lesquels l’équipe a  travaillé ces derniers mois et que la communauté acadienne au Nouveau-Brunswick est en voie de s’approprier.

Cette année, le projet Les Mots qui tournent se déroulera entre le 4 mars et le 1er avril 2016 et mettra en valeur le conte comme patrimoine immatériel sous les traits du sympathique Kevin Arseneau qui animera autant d’ateliers en contexte scolaire que dans la collectivité. De plus, pour la première fois, cette tournée sera réalisée en collaboration avec la Caravane des 10 mots, un organisme français oeuvrant en  médiation culturelle, situé à Lyon. Une stagiaire, Joanna La Bussière,  du programme de mobilité internationale de la SNA accompagnera la charmante équipée.

Un deuxième projet, Les Écrans baladeurs en est à sa première édition. Le jury qui s’est réuni récemment a choisi cette fois-ci  le réalisateur Mathieu Laprise, originaire d’Edmundston et vivant à Moncton.  L’idée derrière ce concept de tournée est de favoriser la rencontre entre le créateur, et le public. Il sera intéressant de découvrir de quelle façon le milieu influence le produit.

Contes à rebours, ce troisième projet intergénérationnel basé sur la cueillette de contes et légendes, en est à sa phase de présentation et de diffusion dans certaines radios communautaires.  Suivra un concours de dessins en lien avec le matériel recueilli et intitulé Petites histoires colorées  qui stimulera l’imaginaire chez les jeunes participants choisissant de laisser libre cours à leur créativité en réalisant un dessin qui illustrera les légendes ou le conte de leur choix. Un jury sélectionnera les 3 meilleures œuvres dont les lauréats et/ou lauréates se mériteront chacun.e un prix de 100 $.

Cette année, l’équipe du Conseil provincial des sociétés culturelles a été particulièrement dynamique dans la réalisation de projets novateurs  grâce  au financement reçu dans différents programmes de la province du Nouveau-Brunswick et de Patrimoine canadien. D’autres partenaires du milieu dont les sociétés culturelles participantes,  ont investi de leur temps, contribuant de cette façon à faire de ces projets des histoires à succès. Nous les remercions.

-30-

Marie-Thérèse Landry
Directrice générale