Festival international de slam/poésie en Acadie, un succès scolaire et des avancées professionnelles

Moncton, le 18 octobre 2021- La direction générale du Conseil provincial des sociétés culturelles trace un bilan positif de la 5e édition du Festival international de slam/Poésie en Acadie, qui s’est tenu en formule hybride du 1er au 16 octobre 2021.  L’équipe organisatrice a toutefois dû s’adapter à plusieurs contretemps qui se sont produits durant l’évènement.

La directrice générale du festival, Marie-Thérèse Landry, précise :
« La mesure Coupe-circuit du gouvernement provincial est certainement celle qui a provoqué le plus grand « dérangement », puisque la programmation initiale avait été conçue pour attirer le public à l’extérieur, loin des lieux de confinement… Mais nous avons également survécu à la panne mondiale de Facebook, média avec lequel nous avions basé nos publicités quotidiennes.»

Près d’une quarantaine d’artistes, en mode virtuel et présentiel ont participé aux Entretiens diffusés sur plateforme YouTube et Facebook. Un public charmé a pu assister à des déclamations de rue avec La Crieuse de Brest et le projet Macadam Slam, à des slam-cafés, à une dizaine d’ateliers de formation, au programme scolaire ÂME, SLAM, TRAME, à une journée de réflexion incluant des tables-rondes et conférences ainsi qu’à des soirées cinéma où le slam est à l’honneur.  Un atelier a particulièrement suscité l’attention et l’intérêt des participant.e.s, celui offert par Marc Kelly Smith, de Chicago, fondateur du mouvement slam-poésie (slam poetry) qui nous a fait l’honneur de sa présence.

Par ailleurs, les joutes de slam-poésie qui ont été présentées au Centre des Arts et de la Culture de Dieppe ont permis à un public composé principalement des artistes du festival et de quelques adeptes, de voir défiler une vingtaine d’artistes émergents et assumés dont le champion de la coupe du monde en 2019, Jérôme Pinel. La championne des joutes éliminatoires animées par Mehdi Cayenne et Céleste Godin est la grande LEM, originaire de Melun en France et qui vit aujourd’hui à Sherbrooke au Québec.

La prochaine édition mettra en exergue la thématique de l’insularité, du confinement. Le FISPA est le premier Festival de slam/poésie francophone en Amérique. Il s’inscrit dans la foulée des évènements culturels structurants mis sur pied par le CPSC afin de créer une plateforme de rencontre des artistes slameurs de différents pays de manière à développer cette discipline et d’offrir la chance aux artistes acadiens slameurs de se développer comme artistes professionnels au contact d’artistes de renommée venant d’ailleurs. Nous remercions le Conseil des arts du Canada, Patrimoine canadien et la province du Nouveau-Brunswick et le Secrétariat aux relations canadiennes du Québec pour le financement permettant la tenue de cet évènement.  Merci aussi aux bénévoles et aux membres de l’équipe organisatrice et à tous nos commanditaires qui ont contribué au succès de cette mémorable 5e édition.

-30-

Marie-Thérèse Landry
Conseil provincial des sociétés culturelles
506 866-4623