Des mots qui rassemblent

Moncton le 1er mars 2021⎯Le Festival international de slam/poésie en Acadie (FISPA) s’est terminé hier soir par La rafale, une présentation de slams de 90 secondes d’artistes invités animés par Maël Pelletier, stagiaire au Conseil provincial des sociétés culturelles pour le FISPA et slameur invétéré.

Rappelons que le FISPA qui devait se tenir à l’automne a dû être reporté en fonction de la situation sanitaire. L’édition Intercalaire proposée du 16 au 28 février a suscité la rencontre de plusieurs artistes d’une douzaine de pays, excluant le Canada. Au Canada, au Québec et en Acadie, une vingtaine d’artistes ont complété la programmation qui s’annonçait comme un grand voyage où les entretiens animés, les déclamations des artistes invités, les ateliers, quelques joutes de slam et des micros ouverts auxquels se sont ajoutés 3 spectacles offerts par le Mali, et pour une première fois à Moncton dans le cadre de ce festival, la Côte- d’Ivoire et la Mauritanie. C’est d’ailleurs la Côte-d’Ivoire qui a remporté, la première coupe de l’Amicale du FISPA avec le slameur C’Katcha.

La présidente du CPSC, madame Ghislaine Foulem s’ensuit :
« C’est, je crois, la première fois en Acadie depuis le début de la pandémie qu’un évènement d’une telle ampleur rallie des invités d’autant de pays : 13 pays participants, 36 artistes invités, 36 participants aux 3 rondes de la coupe, plus de 50 participants aux 3 micros ouverts, un programme scolaire bien rôdé qui présente 10 artistes dont 5 de l’international et 5 du Nouveau-Brunswick dans plus de 15 écoles francophones et de la Nouvelle-Écosse. »

Selon Marie-Thérèse Landry, directrice générale du CPSC, en questionnant le rapport au virtuel qu’elle dit nécessaire en ce temps de confinement et distanciation sociale,
« Nous sommes assurées d’en ressortir gagnants et gagnantes car le virtuel efface plusieurs frontières même s’il crée parfois des barrières. Nous avons vécu des moments heureux à l’écran et sur les plateformes de visioconférence, comme on le fait dans les heures normales de travail avec nos collègues tout comme parfois en famille ou avec les ami.e.s. »

La prochaine édition du FISPA devrait se tenir à l’automne 2021. Mais d’ici là, plusieurs projets sont sur la table de travail, dont la continuation du programme scolaire et les demandes de financement pour la tenue de cet évènement, le FISPA, devenu incontournable.

Nous remercions en terminant le Conseil des arts du Canada, Patrimoine canadien, le Secrétariat aux relations canadiennes du Québec et la Province du Nouveau-Brunswick. À ceux-ci s’ajoutent La Ville de Moncton, La Société nationale de l’Acadie et le Consulat de France à Moncton et Halifax et le Fonds France/Acadie, Allain et Associés ainsi que Canadian Tire de la rue Mountain Road.

-30-

Source : Mélanie Haché 1 506 858-8000
Ou Marie-Thérèse Landry 1 506 866-4623

Lien pour visionner le contenu en différé de la 4ème édition intercalaire du Festival International de Slam Poésie en Acadie:
https://www.youtube.com/channel/UCxgqFhvun4e8Klfd1mCX98A